VIGNOBLE ET TERROIR

AOC Pierrevert

Coteaux de Pierrevert :

Une A.O.C confidentielle à mi chemin entre les Alpes et la Méditerranée.

Dans le sud des Alpes de haute Provence, existe depuis 1997 une appellation d'origine contrôlée de 450 ha dénommée "Coteaux de Pierrevert ".

Pierrevert, petit village au sud de Manosque, cher à Giono, est la capitale de l'appellation regroupant une coopérative et 5 caves particulières.

Les vins Coteaux de Pierrevert font partie des vins de la vallée du Rhône.Un terroir exceptionnel entre 450 et 550 mètres d'altitude.

Vins Blancs :

Les blancs sont constitués de Grenache Blanc, Roussanne, Vermentino.
La vendange est pressée dans un pressoir pneumatique choisi pour ses avantages qualitatifs : respect de la vendange, souplesse et rapidité.

Les moûts subissent ensuite une clarification et un débourbage d'une nuit. Après levurage, la fermentation peut donc commencer. Une maîtrise des températures de fermentation est appliquée durant 15 à 20 jours entre 15 et 18 °C. Un contrôle permanent permet de suivre son évolution.
En fin de fermentation, les vins sont sulfités de façon à bloquer la fermentation malolactique pour conserver suffisamment d'acidité, de fraîcheur et d'arômes primaires de fruits.
Pour la gamme réserve, les moûts sont entonnés en barriques (80 % neuves et 20 % d'un vin) après débourbage, levurage et refroidissement à 8 ° C. Durant la fermentation en fûts, ils sont bâtonnés quotidiennement, puis une à deux fois par semaine pendant les 8 mois d'élevage.

Vins Rosés :

Rosé de presse :
Après trois heures de macération dans le pressoir les raisins sont pressés. Sont alors effectués un débourbage et une fermentation à basse température. Cette méthode permet d'obtenir des vins frais, légers, avec beaucoup de finesse au niveau des arômes ; la couleur est par contre souvent insuffisante.
On pallie alors ce défaut par la méthode de la saignée.
Rosé de saignée : méthode qui consiste à effectuer une courte macération des raisins (pellicules) avec le jus pendant 12 à 18 heures puis à procéder à une saignée partielle du jus. Ensuite, la vinification en rosé est la même qu'en blanc. Les vins issus de cette méthode sont plus colorés avec une teinte plus vive, plus structurés avec de bons arômes de fruits.
Les cépages majoritaires, Grenache, Cinsault, Syrah sont souvent vinifiés à part et assemblés par la suite. Ils subissent les mêmes traitements de filtration et de stabilisation que les vins blancs.
Les vins rosés Réserve sont produits de la même façon que les blancs Réserve à la seule différence que l'on utilise uniquement des barriques d'un à deux vins.

Vins Rouges :

Le pourcentage de chaque cépage par rapport au volume total de rouge produit est le suivant : Syrah 60 %, Grenache 28%, Carignan 8%, Mourvèdre 4%.
Chaque cépage est vinifié séparément afin de tirer le meilleur parti de ses qualités.
Deux techniques de vinification sont pratiquées :

– Vinification Traditionnelle:

Avant d'être mise en cuve, la vendange est éraflée
à 100 % afin de privilégier la souplesse par rapport aux tanins souvent agressifs de la rafle.

Il est parfois utile de réchauffer la vendange pour assurer un départ rapide des fermentations.
Une addition de levures sélectionnées est aussi effectuée. La durée de la cuvaison est déterminée en fonction de la qualité de la vendange et des cépages mais reste en moyenne de 15 à 25 jours. Pendant toute cette période, sont effectués des contrôles matin et soir sur l'évolution de la fermentation et des températures.

L'extraction de la couleur est renforcée par des remontages journaliers du jus par pompe et par des délestages.
Interviennent alors en fin de cuvaison les opérations de décuvage et de pressurage. D'une manière générale et dans la mesure du possible, chaque cépage est stocké séparément. Cette pratique permet par la suite de réaliser au mieux les assemblages après dégustation.

– Macération Carbonique:

Technique utilisée pour le Carignan et la majeure partie de la Syrah.
Cette méthode consiste à encuver la vendange entière (baies et rafles) puis à la saturer en gaz carbonique. Une macération de 3 à 4 semaines est ensuite effectuée. Les arômes de fruits et la concentration sont ainsi intensifiés.
Le vin sera ensuite élevé en barrique pendant une année pour la gamme Réserve et Collection.